Le nouveau film de Coline Serreau

J’ai connu Coline Serreau en 1976 lors d’un stage cinéma à Avignon sur l’image des femmes au cinéma.

Elle était toute jeune à l’époque (moi aussi !…) et venait de sortir son premier long métrage :  » Qu’est-ce qu’elles veulent » sur les revendications des féministes.

C’était la pleine époque du MLF (Mouvement de Libération des Femmes), et sur 80 stagiaires, nous n’étions que 9 hommes, l’essentiel des autres stagiaires étant des militantes féministes…

Coline Serreau, tout en défendant la cause des femmes, acceptait le dialogue et dans son film, tentait de proposer des solutions.

C’est également ce qu’elle fait dans son dernier film : « Solutions locales pour un désordre global »

Entre temps, elle a tourné de nombreuses fictions et a obtenu un immense succès avec le célèbre « trois hommes et un couffin »…

Par ce nouveau long métrage, elle montre d’abord ce que l’on sait un peu sur la crise de l’agriculture, mais surtout, par une enquête très documentée en France, au Brésil, en Inde et en Afrique, elle nous ouvre les yeux sur l’origine des problèmes actuels.

J’ai beaucoup appris sur la destruction de la vie de la terre agricole et en particulier sur la disparition de la recherche sur la biologie de la terre (les états, et en particulier la France, ne financent plus la recherche qui a été complètement abandonnée aux entreprises privées. Celles-ci, bien entendu, ne financent que la recherche qui peut leur apporter des profits. Trouver des moyens naturels de faire produire la terre sans produits chimiques n’est bien entendu pas dans leur objectif…)

On apprend aussi comment les grands groupes industriels ont pris en otage l’agriculture, imposant aux agriculteurs des méthodes les rendant dépendants de ces grands groupes. Comment le défrichage, la suppression des haies, le labour profond sont responsables de l’appauvrissement des sols et surtout des inondations de plus en plus fréquentes.

Le chapître sur les OGM est également édifiant, et on comprend mieux quels sont les enjeux économiques considérables qui en dépendent et pourquoi certains dirigeants économiques et même politiques sont si motivés pour les imposer…

Mais ce qui est avant tout passionnant dans ce film, ce sont les solutions proposées, avec en illustrations des expériences concluantes partout dans le monde qui redonnent espoir en une agriculture capable enfin de nourrir la planète.

Ce film qui vient de sortir, est visible à Dijon, à l’Eldorado. Il passera au VOX à Laignes, le lundi 21 juin à 20h30.

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 14 avril 2010.

4 Réponses to “Le nouveau film de Coline Serreau”

  1. http://www.nous-les-dieux.org/index.php/Le_Monde_selon_Monsanto
    si tu ne l’as pas encore vu, ça devrait t’interresser!

  2. tres interessant!

  3. Cher Monsieur, je suis la resposable communication de Claude et Lydia BOURGUIGNON. Le film de Coline Serreau a été projeté à l’Eldorado, là où probablement vous l’avez vu. Cependant, nous aimerions vraiment oragniser une belle projection dans un lieu emblématique de Dijon ( auditorium conseil Régional ? ) et inviter les personnes liées à l’environnement, pour un débat constructif avec Claude et Lydia à la fin du film. Auriez vous une piste à me recommander pour organiser ( le plus bénévolement possible !) un lieu ? je veux bien aussi avoir votre avis sur cette idée : il est dommage que la Cote d’or ayant le Lams à Marey sur tille, l’activité principale de Claude et Lydia n’ait pas plus « profité » de l’impact du film et du savoir faire de ces spécialistes internationaux ( interviewé encore par France Inter aux Savanturiers samedi et dimanche dernier )
    Bien à vous, merci pour votre commentaire sur le film

    • Claude et Lydia Bourguignon sont des gens absolument géniaux et extraordinaires. Trop peu de scientifiques ont leur courage, leur intégrité et leur pédagogie.
      Je ne les connais pas personnellement mais j’ai visionnés beaucoup de leurs interventions dans de nombreux films et émissions.
      J’envisage de passer le film de Coline Serreau en juin dans les 4 salles de cinéma dont j’ai la responsabilité en Bourgogne (Laignes, Salives, Genlis et Joigny) et je serais très intéressé par une intervention de Claude à Laignes (la commune dont je suis conseiller général et Maire honoraire)
      Pour une projection exceptionnelle à Dijon, en collaboration avec le conseil régional, cela me semble possible et intéressant. Pour l’organiser, vous pouvez contacter de ma part, la nouvelle vice-présidente, chargée de la culture, Françoise Tennenbaum qui est aussi Maire-adjointe de Dijon, ainsi que le vice-président chargé de l’écologie qui devrait être Philippe Hervieu.
      Pour Laignes, je reprendrai contact avec vous en fin mai, la projection devant sans doute être programmée pour le lundi 21 juin à 20h30 au cinéma VOX.
      Très cordialement, JP. Noret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :