Le Pérou : Altiplano

En quittant Arequipa, nous allons grimper, grimper et battre notre record d’altitude à plus de 4500m traversant des paysages désolés et des cols très ventés.

le col le plus haut

Nous arrivons sur l’Altiplano, ce célèbre plateau de la cordillière des Andes situé en moyenne à 4000m, que nous n’allons pas quitter avant une semaine.

L’acclimatation va être difficile pour nos organismes habitués à des altitudes plus océaniques. Il faut parler du sorroche, le mal de l’altitude. En effet, à ces hauteur, l’oxygène manque (il n’en reste que 40%!…), le moindre effort devient donc surhumain.

Altiplano, un plateau à plus de 4000m

Certains d’entre nous vont spontanément saigner du nez, d’autres vont souffrir de maux de tête, d’autres vont être pris de nausées, en tous cas, tous vont se sentir très fatigués et il faudra au moins deux jours pour s’adapter…

Les premiers à nous accueillir sur l’Altiplano sont les lamas, animaux totalement adaptés, eux, à l’altitude. Nous verrons aussi leurs frères à la fourrure très recherchée, les alpagas et également leurs cousins restés sauvages, les vigognes.

La mésaventure du capitaine Haddock n’est pas une invention, les lamas crachent !… Et s’ils se laissent facilement approcher, il ne faut pas leur déplaire, car alors vous êtes bons pour une douche!

attention, il va cracher...

le lama, indispensable à la vie des Andins

Le lac Titicaca, situé à 3 800m est bien le plus haut du monde. Une excursion en bateau nous permettra de prendre contact avec les indiens Uros, qui, pour se protéger des envahisseurs il y a plusieurs siècles, ont adopté un mode de vie très original, sur des îles artificielles faites de roseaux flottants. Vivant uniquement de la pêche, de la chasse et de l’élevage, certains d’entre eux s’ouvrent au tourisme pour faire partager leurs traditions.

Ce fut pour nous un émerveillement : leur gentillesse, la beauté de leurs constructions et de leurs costumes, la richesse de leur culture…

Villages Uros

Femmes Uros

Femme Uros et son bébé

Enfant Uros

En accostant sur l’île de Taquile, nous allons prendre contact avec une autre tradition, celle des Quechuas qui vivent en société communautaire où les hommes tricotent et où les femmes travaillent la terre.

Femme Quechua

Une tempête sur le lac Titicaca nous forcera à passer la nuit chez l’habitant. Une expérience exceptionnelle grâce à leur incroyable hospitalité…

Enfant Quechua

sur l'ile Taquile, le ciel est plus proche

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 24 juillet 2010.

Une Réponse to “Le Pérou : Altiplano”

  1. Beau voyage et belles photos.
    Je suis passionné de voyages également, et je cherche des voyageurs comme vous pour partager vos expériences sur un pays ou une ville qui vous est chère.
    j’ai crée TripTipMe, une page sur Facebook qui rassemble les témoignages de différents voyageurs. Vous pourrez mettre le lien de votre blog pour faire partager votre expérience en Thailande, des photos, vidéos, conseiller un pays et une région de ce pays, c’est assez libre.
    Voici le lien :
    http://www.facebook.com/pages/TripTipMe/140552352629995?ref=sgm
    Merci. Bonne continuation
    Stromi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :