Le Pérou : Vallée sacrée

Tout en restant en altitude, nous allons tout de même redescendre vers les 3400m, dans la célèbre vallée sacrée des incas qui suit la rivière Urubamba, celle-là même qui a débordé cet hiver, emportant la voie ferrée menant au Machu Picchu.

La vallée sacrée des Incas

Partout nous allons voir les restes pas encore  tous réparés de cette catastrophe : ponts arrachés, maisons emportées, routes coupées, glissements de terrains…

Pont et maisons de Pisaq en cours de reconstruction

On m’avait dit que l’une des merveilles de cette vallée étaient des salines construites à flanc de montagne avec plus de 4 000 bassins : les salines de Maras.

Ce spectacle unique vaut en effet largement le détour : ces bassins construits par les indiens avant même l’arrivée des incas permettent d’exploiter une source chaude dont la salinité est deux fois plus importante que celle de la mer. La beauté de ce site est époustouflante, le travail pour le construire, et aujourd’hui encore pour l’exploiter force le respect et l’admiration…

Le sel est récolté et transporté à dos d'homme

12 g de sel par litre d'eau

Mais bien sûr, la vallée sacrée c’est avant tout les vestiges incas avec en tout premier,  le but principal d’un voyage au Pérou, le Machu Picchu.

Lever à 4 h du matin pour prendre le train, unique moyen d’accès au site ( la ligne vient tout juste d’être rétablie dans sa totalité). Arrivés à Aguas Calientes, nous comprenons pourquoi il fallait se lever si tôt… La  quantité de visiteurs (plus de 4000 !) fait que les mini bus navettes en direction du site sont pris d’assaut. Nous sommes donc parmi les premiers et l’attente sera moins longue et bousculée pour arriver au site après une route grimpant des pics escarpés qui pointent dans de profondes vallées. On comprend pourquoi le site est resté si longtemps ignoré. Comment peut-on avoir eu l’idée de construire dans un endroit si inaccessible…

L’arrivée est majestueuse et la première vision est conforme à la carte postale si attendue…

Notre sympathique groupe récompensé de ses efforts...

C’est là que l’on découvre le génie constructeur des incas avec leurs célèbres pierres géantes sculptées et ajustées au millimètre sans le moindre ciment (ici on peut voir la pierre de 32 angles).

Les ruines très bien conservées présentent différents quartiers : les terrasses de cultures, la citadelle (bâtiments religieux, esplanade et bâtiments résidentiels), le mirador, la rue des fontaines, le temple du soleil, la maison de l’Inca et la place sacrée.

Un site parfaitement conservé

Des pierres ajustées au millimètre

En plus du côté impressionnant de ces vestiges et de ce qu’ils évoquent, la vue qui domine les trois vallées est absolument inoubliable…

La capitale de la Vallée Sacrée et ancienne capitale historique du Pérou est Cuzco. Une ville très colorée et riche autant par sa population que par ses monuments.

La pierre de 12 angles (sur une même face)

Une architecture trapézoïdale antisismique

Le soir, nous aurons l’honneur de goûter au plat national : le cochon d’inde grillé…

Cochon d'inde grillé du Pérou

La cuisse est petite mais croustillante !

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 9 août 2010.

Une Réponse to “Le Pérou : Vallée sacrée”

  1. Je n’ai pas eu le temps de te féliciter pour toutes ces belles photos , celle du groupe est vraiment trop cool, mais ce qui est extraordinaire c’est le lieu MAGIQUE où elle a été prise. Je suis certaines que personne ne pourra oublier ce voyage et ces moments de complicité partagés…..
    Bises aux filles !!!
    Les Niçoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :