LA RENTREE SCOLAIRE DANS LE CANTON DE LAIGNES

J’étais présent lors de la rentrée à l’école primaire pour soutenir les instituteurs qui viennent de perdre une classe. L’année dernière j’avais réussi in extremis à sauver la 5ème classe en faisant inscrire quelques élèves supplémentaires et en intervenant auprès de l’Inspecteur d’Académie.

Je pensais que cette année, après deux ans d’expérience, le Maire allait faire son travail pour continuer cette sauvegarde… Rien n’a été fait !

Les instituteurs se retrouvent donc à quatre pour enseigner à cinq niveaux, il y aura en conséquence des classes à deux cours conportant jusqu’à 28 élèves. Les enseignants avaient bien besoin d’un soutien des élus. Seuls Didier Philips et Pascal Lhoste étaient là à mes côtés. Personne du côté de la majorité : ni Maire, ni adjoint, ni conseiller… C’est la preuve de leur grande préoccupation pour l’école…

Nous avons pu constater la promotion d’Elisabeth Brun au grade de Directrice et l’arrivée d’une nouvelle prof des écoles, Justine Ceddia.

Melle Ceddia et ses élèves de CM1-CM2

A l’école maternelle, c’est la stabilité avec deux classes (à notre époque aussi, il y en avait trois…)

A Molesme, la classe unique a repris le travail et à Savoisy, le pôle scolaire conserve facilement sa classe maternelle et ses deux classes élémentaires.

Au collège, il manquait trois élèves pour obtenir la huitième classe. Les nombreuses derrogations accordées sur les communes Molesme, Laignes et Cérilly sont très dommageables à l’établissement Laignois. Là aussi, des élus ne font pas leur travail, un Maire met ses deux petites filles en privé à Châtillon, un autre Maire y met son fils : voilà des gens responsables qui travaillent pour leur canton (ils étaient pourtant tous les deux candidats pour les cantonales…)

Ce collège que certains s’évertuent à dénigrer a pourtant obtenu les meilleurs résultats de tous les collèges de haute Côte d’Or au brevet 2010 (y compris le privé) et est classé dans les dix premiers du Département ! Depuis cinquante ans, il a formé de nombreux ingénieurs, médecins, professeurs, chefs d’entreprises qui reviennent parfois y évoquer la bonne ambiance qui y a toujours régné.

J’ai eu le plaisir de remettre aux élèves de sixième (28 dans une seule classe) le dictionnaire offert par le conseil général. Il y a quelques années, par l’intermédiaire du SIVOM, je remettais un dictionnaire aux élèves de CM1. Le conseil Général ayant décidé depuis trois ans d’imprimer ses propres dictionnaires, j’avais décidé l’année dernière de consacrer cet argent à l’achat de micro-ordinateurs pour les élèves de 3ème (afin de remplacer les livres et d’alléger les cartables ainsi que de faciliter leurs recherches documentaires).

Des dictionnaires remis aux élèves de 6ème

A cause de huit élus du SIVOM qui ont voté contre et beaucoup qui se sont abstenus, cet argent (que j’avais eu l’imprudence de faire verser d’avance) a servi à autre chose. Cette année, désirant vraiment lancer cette expérimentation unique en Côte d’Or, j’ai choisi d’autres partenaires qui ont accepté : le SIVOS de Savoisy, le Club informatique et le FSE du collège. Quelques communes individuellement ont accepté de se joindre au financement. Les élèves de 3ème de cette année peuvent donc raisonnablement espérer bénéficier de cet équipement à la rentrée de la Toussaint…

NB. Les élus du SIVOM qui l’année dernière ont voté contre l’équipement informatique sont : le Maire de Laignes, Les deux délégués de Laignes, Le Maire de Marcenay, le délégué de Marcenay, le Maire de Larrey, le délégué de Larrey et le délégué de Savoisy. Ceux qui avaient voté pour : la Maire de Savoisy, le Maire de Vertault, la déléguée de Griselles, le Maire de Nesle et Massoult, la déléguée de Nesle et Massoult, le Maire de Verdonnet et le délégué de Verdonnet (merci à eux), tous les autres se sont très courageusement abstenus, pour ne pas entrer dans une rivalité politique, mais ont-ils pensé aux enfants, que vient faire la politique là-dedans ?…

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 6 septembre 2010.

10 Réponses to “LA RENTREE SCOLAIRE DANS LE CANTON DE LAIGNES”

  1. Bonjour,

    Il n’y a pas que dans le domaine de l’enseignement que la commune de Laignes est absente, mais aussi celui de la santé.
    La santé doit être une des priorités pour notre territoire rural, a cause du vieillissement de la population, de l’éloignement des hôpitaux etc et c’est dans cette optique que l’arrivée d’un scanner à l’hôpital de chatillon doit être une priorité.
    Dans le canton de Laignes, il y a déjà 7 ou 8 communes qui ont délibérés pour attribuer une subvention pour espérer voir un jour un scanner en haute Côte d’Or. Mais visiblement, pour la commune de Laignes, ce n’est pas très important… dommage, nous sommes tous des patients potentiels..
    Ainsi Mr Noret, pouvez vous nous dire si ce projet du « scanner » a été abordé en conseil municipal? Si oui, merci de bien vouloir nous informer de la teneur des débats et d’une éventuelle participation de la commune. Si non, allez vous prendre l’initiative d’en parler puisque apparemment la majorité municipale (et les délégués à la com de com) ne se sent pas concernée?? la commune de Laignes va t’elle une nouvelle fois être montrée du doigt à l’heure ou plusieurs petites communes du canton ont octroyées une subventions (même symbolique)????
    Il est dommage que Laignes ne soit pas solidaire…

  2. Vous avez raison, dans le domaine de la santé, la commune de Laignes est également absente.
    Lorsqu’elle est arrivée, la première décision de la nouvelle municipalité a été de ne pas payer le contrat permettant à Laignes de bénéficier de deux nouveaux médecins (la commune a d’ailleurs été mise au tribunal et risque d’être obligée de payer un service dont elle n’aura finallement pas bénéficié, quel gâchi !)
    Elle également annulé le marché de travaux que nous avions lancé pour doter la commune d’un vrai centre médical avec trois médecins, deux khinés et un dentiste (dans le bâtiment administratif à côté de la perception et dans l’ancien centre de secours).
    Elle a tout de même maintenu notre projet de vill’âge bleu pour les personnes âgées, mais en le dénaturant et en le confiant à un organisme privé. Notre projet était prévu en liaison avec la maison de retraite et la mutualité Française. Maintenant, c’est l’organisme privé qui va tout gérer et surtout qui va chercher à gagner de l’argent sur notre dos…
    En ce qui concerne le scanner, pour répondre à votre question, ce sujet n’a jamais été évoqué au conseil municipal de Laignes.
    Dans le canton de Laignes, seulement deux petites communes ont décidé de voter une subvention pour l’achat du scanner (7 ou 8 dans tout le Châtillonnais)
    Cette idée du scanner est en fait une idée et une promesse de l’état pour faire passer la pilule de la suppression de la maternité et du bloc opératoire et pour faire taire les revendications.
    Depuis, l’état n’a pas tenu ses promesses et n’a pas livré le scanner.
    Les communes, bien que ce ne soit pas leur compétence, ont acheté un mammographe. Aujourd’hui, celui-ci qui a pourtant coûté cher, ne fonctionne pas souvent, car l’état n’a pas créé de poste de médecin capable de s’en servir, c’est donc un médecin de Dijon qui vient de temps en temps.
    C’est aussi ce qui risque d’arriver pour le scanner, s’il est financé par les communes.
    Il faut que l’état assume ses responsabilités en livrant le scanner et surtout en donnant les moyens humains pour le faire fonctionner.
    Il est vrai toutefois que l’initiative des communes que vous avez évoquée peut accélérer la livraison du scanner, mais pour l’instant, on ne voit toujours rien venir…

    • Je considère absolument anormal que ce soit des communes qui apportent une quelconque contribution à l’achat d’un scanner pour l’hopital de Châtillon sur Seine. C’est à l’Etat que revient le devoir d’investir dans un tel équipement, il en aurait les moyens s’il ne dilapidait pas l’argent du contribuable en souscrivant aux caprices pharaoniques de Sarkozy et de toute sa clique.

  3. Je ne vous le fais pas dire !…

  4. Il est vrai que ce n’est pas aux communes de payer pour tout cela..mais dans le cas du scanner, c’est comme pour l’installation des médecins. Est-ce aux habitants de Laignes de payer pour faire venir des gens qui gagnent des milliers d’euros par moi??? Alors que dans la région, les salaires sont aux smic…pas plus que pour l’arrivée d’un scanner, que de medecins, que pour la participations à quelconque investissement qui devrait être pris en charge. Ce que je veux dire par là, c’est que les communes, dont Laignes, paient déjà pour l’Etat.. alors pourquoi ne pas faire un geste symbolique en signe de solidarité? Le scanner comme les médecins, comme le mammographe, soit on n’en veux pas, soit on en veux et malheureusement dans ce cas là on paie! c’est triste mais c’est ainsi..et la prommesse de l’état, effectivement, elle n’a pas été tenue, c’est la raison pour laquelle il faut se mobiliser comme l’ont fait des communes. Il faut se battre, sinon il nous restera quoi? rien…
    Le scanner est quand même un outil performant de diagnostique, le personnel de l’hopital qui ère dans les couloirs à cause de la fermeture des services pourrait retrouver une nouvelle voie, formation pour se reconvertir grâce à l’arrivée d’un scanner. Notre population vieillissante en a besoin, c’est ausssi un moyen de dynamiser l’hopital si on ne veut pas qu’il devienne un hospice!
    Pour le mammographe, je ne sais pas trop, la seule chose que je sache c’est qu’il y a une longue liste d’attente et que les images sont envoyées par le net a dijon..
    En conclusion, au vu de tout ce que je viens de dire,je ne comprends pas pourquoi personne n’a parlé du scanner en conseil municipal..et surtout pourquoi aucun élu de la commune (qu’il soit majorité ou opposition) n’a pris de position publique sachant que c’est un sujet sensible, important, qui concerne du personnel hospitalier qui habite le canton, et surtout la vie de patient du territoire.
    Cordialement, et en espérant que le démantèlement du service public s’arrête.

  5. enfin pour les intéressés et salariés de l’hopital, la suite dans le prochain compte rendu du CM de Laignes..

  6. Je comprends vos arguments, même si je ne partage pas la totalité de vos propos.
    Je soulèverai tout de même le problème au prochain conseil municipal, car le Maire une fois de plus va se défiler.
    Si vous voulez des informations précises sur le conseil municipal, il faut venir y assister, car les compte-rendus du Maire sont très incomplets et très orientés.
    Ou alors,il faut lire avec attention le journal que nous éditons tous les six mois pour donner tous les détails de la vie municipale. Le prochain va paraître en octobre et sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres

  7. merci de votre réponse et de prendre l’initiative d’aborder le sujet en conseil municipal puisque la majorité municipale sur ce sujet comme d’autres ne parle pas des sujets important…il serait dommage que la commune de Laignes soit, de nouveau mise à l’écart..
    Pour la présence au conseil municipal, il est vrai que c’est toujours intimidant, et dans les petites communes, une présence est vite interprétée..dans un sens ou dans l’autre

  8. […] The busiest day of the year was September 7th with 121 views. The most popular post that day was LA RENTREE SCOLAIRE DANS LE CANTON DE LAIGNES. […]

  9. Finalement, à l’avant dernier conseil municipal, j’ai demandé que l’on débatte sur l’éventuelle participation de la commune à l’achat du scanner.
    Les avis étaient partagés de part et d’autre de l’assemblée.
    J’ai finalement proposé une solution qui pouvait rassembler tout le monde, celle déjà choisie par la commune de Chamesson : accepter la participation de la commune à hauteur d’un euro symbolique.
    Cela permettait de montrer que la commune de Laignes était solidaire de l’action et du CHI. Cela permettait aussi de ne pas faire payer deux fois les contribuables de Laignes et de mettre l’état face à ses responsabilités.
    Le Maire n’a pas souhaité mettre aucune proposition au vote, repoussant la décision au prochain conseil municipal après avoir pris avis de la communauté de communes.
    Une fois de plus il fuyait devant sa responsabilité et se déchargeait sur la CCPC.
    Lors du conseil suivant, la question était à l’ordre du jour, mais encore une fois il ne mettait pas la participation de Laignes au vote, argumentant que la CCPC lui avait dit que rien n’était prévu pour le financement du fonctionnement de cet équipement.
    J’ai appris depuis qu’en fait, il avait cédé à la pression d’un taxi qui estimait qu’un tel équipement à Châtillon allait lui faire perdre un nombre considérable de courses en direction de Dijon, de semur ou de Chaumont…
    Bravo l’indépendance !
    Bravo le désintéressement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :