FESTIVAL DE DEAUVILLE : 1er WEEK-END

Crise oblige, le 36ème festival du cinéma américain de Deauville semble bien terne. Pas de grandes stars invitées, beaucoup moins de films à voir, peu de monde dans les salles et autour, aucune manifestation dans les rues, et en plus il pleut !…

Le jury fait son travail en étant présent à chaque séance des films en compétition (il y en a 12), ce qui permet aux fans de les voir, de les photographier et de solliciter des autographes. Si certains se prêtent gentiment à ces sollicitations, ce n’est pas le cas de tous…

Emmanuelle Béart, lunettes noires, très pressée, entourée de gardes du corps...

Tony Gatlif, très disponible

Roxane Mesquida, toujours souriante

Jonathan Lambert près de ses fans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau de la programmation, les organisateurs semblent avoir eu du mal cette année à boucler la boucle, ils ont même dû compléter par les séries de télévision…

 

 

 

 

 

 

 

J’ai quand même dans cette première partie du festival, pu voir quelques très bons films :

– « La dette » de John Madden. J’avais beaucoup aimé un des précédents films de ce réalisateur, « Shakespeare in love ». Dans ce nouveau film, il utilise tous les moyens du cinéma pour nous tenir en haleine pendant 113 minutes, on dirait du Hitchcock (ce n’est pas un mince compliment…) Cette histoire de Rachel Singer ancienne agent du Mossad chargée de capturer Vogel, le boucher de Birkenau, criminel de guerre est pleine de rebondissements et de coups de théâtre. Les acteurs sont tous excellents, avec une mention spéciale à Jesper Christensen qui joue un vieux nazi plus odieux qu’ imaginable…

– « Every day » de Richard Levine. Une très sympathique chronique familiale comme savent très bien les faire les américains. De nombreux moments très amusants, des seconds rôles très fouillés (le beau-père qui emménage à la maison et perturbe la vie de la famille…) et aussi des séquences très émouvantes. Comment Ned va-t-il résister aux avances de sa très belle collègue, alors que la vie de famille devient de plus en plus difficile (le beau-père, le fils gay, l’épouse jalouse…) et que son inspiration de scénariste se tarit fortement…

Liev Schreiber, acteur principal de "Every day"

Deauville, c’est aussi l’occasion de rendre des hommages et de revisionner toute la filmographie d’un acteur ou d’un réalisateur. J’ai ainsi, avec plaisir, eu l’occasion de voir la presque totalité des films de Gregg Araki.

J’avais déjà à Deauville ou à Cannes remarqué ce réalisateur un peu déjanté et très anticonformiste avec des films comme « Nowhere », « Smiley Face » ou « Kaboom »… J’ai énormément apprécié deux de ses anciens films : « Mysterious Skin »(2005) qui aborde de façon très frontale le sujet tabou de la pédophilie et « Splendeur »(1999) une délicieuse comédie à propos d’un ménage à trois…

Roxane Mesquida, actrice de "Kaboom"

Cette année, le festival a ouvert ses écrans (géants) aux séries télévisées américaines encore inédites en France. Parmi celles-ci, j’ai eu le plaisir d’apprécier deux épisodes de la saison 6 du « Docteur House » ou le fameux médecin en cure de désintoxication tente sans succès de sortir de l’hôpital psychiatrique où il a été interné.

Dans cette première partie du festival, rien encore ne m’a vraiment séduit dans la section documentaires ni dans la sélection des films en compétition…

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 8 septembre 2010.

Une Réponse to “FESTIVAL DE DEAUVILLE : 1er WEEK-END”

  1. […] https://jeanpaulnoret.wordpress.com/2010/09/08/festival-de-deauville-1er-week-end/ 04 May 2012 5:46am – Images « Roxane Mesquida Snow Flower J 0001 002 Roxane Mesquida Snow Flower est qui Roxane Mesquida On adore Son regard aur ol de kh l » […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :