LES RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE LAIGNES TOUT DE MEME

DSC_0408

Tout le monde avait fortement regretté l’annulation du 4e festival des étudiants de cinéma en juillet dernier à cause de la défection de nombreux financeurs (il manquait près de 10 000 € pour pouvoir organiser cette belle manifestation…)

Depuis, de nombreux contacts ont été pris, deux financeurs, la DRAC et la Communauté de Communes sont restés fidèles et ont versé leur aide.

La commune, le Conseil Départemental et le Conseil Départemental ont été à nouveau sollicités et l’on espère une réponse positive prochaine, même modeste…

Des financeurs privés ont aussi été contactés.

Tout cela a permis à PANORAMIC 21 avec l’appui du ciné-club de l’ASCLE (en remplacement de l’ELDORADO actuellement en difficultés et indisponible) d’envisager une édition réduite, mais néanmoins de grande qualité en fin novembre de ces 4es rencontres cinématographiques de Laignes.

Elles seront jumelées avec les premières rencontres des auteurs et scénaristes de Bourgogne qui auront lieu aux mêmes dates et au même endroit…

Ces journées auront lieu du 26 au 29 novembre 2015

Voici la première mouture du programme :

(les inscriptions : 10 € pour les 3 jours se font sur le site des rencontres http://rencontreslaignes.fr/ ou directement par mail : panoramic21@orange.fr )

Jeudi 26 novembre :

  • Matin : accueil à la cinémathèque 4 grande rue Maison Dieu
  • Fin de matinée : ouverture de l’atelier théâtre et cinématographie de Jean-Louis Le Tacon :

Laignes va devenir un laboratoire d’expérimentation impliquant un passage à l’acte.

Faire et oser le faire.

L’objet de l’expérimentation sera en trois jours de créer une œuvre ouverte qui se tissera à partir de lignes éparses :

– le lieu, Laignes, son cinéma, son architecture, sa population, son paysage, son histoire, ses histoires … – les zèbres qui s’invitent dans le lieu pendant trois jours, trimbalant leurs folies et leurs utopies. – l’action théâtrale misant sur la spontanéité, l’improvisation, la performance. – l’action cinématographique qui permet de fabriquer des cellules cinématographiques ou explosifs divers qui seront mis à feu en des moments et des lieux imprévus. Les cibles (les écrans) prendront des aspects divers et incongrus : un plafond, des baudruches gonflées à l’hélium, des corps sans organes, des stores vénitiens.

Lors de la séance de théâtre-cinéma, il s’agira de casser la quiétude de la séance de cinéma en glissant vers le happening : le lieu, les gens, les machines, les objets, le temps deviennent acteurs d’une pièce improbable. Il s’agira de continuer réinventer la séance de cinéma, de mettre un peu de lumière dans les salles obscures.

Concrètement, les personnes qui voudront se lancer dans l’aventure s’activeront lors des trois matinées du rendez-vous de Laignes.

Pour s’échauffer, nous pratiquerons la gymnastique du filmeur, qui nous prépare au cinéma des filmeurs : Cadrer les corps, s’opère dans un corps à corps, entre le corps filmant et le corps filmé, entre un corps appareillé (le filmeur) et un corps « dans le plus simple appareil » (personne filmée). Filmer est une performance corporelle et intellectuelle à la fois. Filmer c’est susciter des événements filmiques et s’y émerger avec caméra et micro. La gymnastique d’opérateur est un rituel d’initiation au cinéma des filmeurs.

Puis, l’atelier s’articulera à la proposition d’Isabelle Blatrix : Les Minutes (Le temps est une voie lactée d’instants*) C’est dans ce cadre que nous concocteront les images.

Puis, tout en se faisant les participants imagineront un mode de présentation particulier dans la salle de cinéma impliquant des actions théâtrales. Ce spectacle clôturera le rendez-vous de Laignes 2015.

 

  • Midi : repas chaud salle des fêtes
  • 14h ouverture : Jean-Paul Noret, Patrick Leboutte cinéma VOX, 5 grande rue Maison Dieu
  • 15h séminaire Patrick Leboutte
  • 17h projections, rencontres…
  • 19h : repas chaud salle des fêtes
  • 21h : projections

 

Vendredi 27 novembre :

  • 9h : mise en place des minutes : Isabelle Blatrix, Jean-Louis Le Tacon

C’est un dispositif cinématographique invitant chacun (professionnel et non-professionnel) à réaliser un ou des films d’une minute (plan séquence ou autre). Chaque Minute figure un instant de vie dans un lieu donné (voir ci-joint Avec BernadetteLaignes-4 juillet 2013 ). Les Minutes s’associent pour former le portrait d’un lieu (extérieur ou intérieur) à un moment donné (après Blaisy-Bas-2009-2012 et Autoportrait-2015, j’imagine Laignes-2015 ). Les portraits s’associent pour former une constellation. Les constellations s’associent pour former une fresque évolutive intitulée Nous les Vivants (Une voie lactée d’instants). Ce dispositif s’inscrit dans une recherche artistique menée depuis 1986, dont le fil conducteur est la notion de contradiction fertile. Il fait suite à une expérience cinématographique intitulée Habité-Habitant (Blaisy-Bas, 2009-2012) où je vais avec Denis à la rencontre de nos 700 voisins. Ce dispositif répond à la proposition de Patrick à propos de Laignes en novembre : Je souhaite que nous repartions des habitants, de leurs désirs, de leur présence, de ce qui nous manquait, parce que sans eux notre activité n’a pas de sens. Je souhaite que de ces trois jours, ils soient le socle. C’est la seule solution. Pour la quatrième fois nous sommes invités à Laignes et je me réjouis d’inviter chaque habitant et participant à entrer dans la danse des Minutes. L’objectif est de faire Une Minute par jour (Denis est prêt pour l’aide au montage). Avec Jean-Louis nous prévoyons donc 3 matinées de pratique et une présentation des Minutes à «une action théâtrale et cinématographique». Œuvrons ensemble pour un cinéma préoccupé d’un «nous» et d’un «je» actif, un cinéma de l’hospitalité, un cinéma pour les vivants d’aujourd’hui, d’hier et de demain !

  • 10h : Projection du long métrage « Même pas peur » en présence de Jonathan Boissay assistant réalisateur, discussion
  • Midi : repas chaud salle des fêtes
  • 14h Patrick Leboutte, ses exclusivités, ses invités

Projections, rencontres…

  • 19h : repas chaud salle des fêtes
  • 21h : projections

Samedi 28 novembre :

  • Matin : les minutes, suite
  • Rencontre de Patrick Leboutte avec les auteurs et scénaristes de Bourgogne, salle du séminaire
  • Midi : repas chaud salle des fêtes
  • 14h Patrick Leboutte, ses exclusivités, ses invités

Projections, rencontres…

Conclusions

  • 19h : repas chaud salle des fêtes
  • 20h30 : séance au Sélect de Châtillon sur Seine : projection en sortie nationale du film

« la vie pure » en présence de son réalisateur Jeremy BANSTER, discussion.

  • 21h : projection tout public au VOX : « the walk » (en 3D)

 

 

Dimanche 29 novembre

Matin : bonus : projection des minutes et présentation du spectacle de l’atelier théâtre et cinématographie

Une salle comble...et comblée

Voilà, rendez-vous fin du mois, l’équipe des bénévoles est mobilisée pour offrir le meilleurs accueil, la population va ouvrir ses hébergements, la communes offre gratuitement des salles chauffées avec couchages et sanitaires, bienvenue à tous !

Publicités

~ par jeanpaulnoret sur 10 novembre 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :